Lu et approuvé… « Marie Curie prend un amant ».

Qui ne connait pas Marie Curie, scientifique aux deux Prix Nobel, qui a découvert le Radium, le Polonium et la radioactivité ? Veuve de l’éminent Pierre Curie, amie de Becquerel et d’ Einstein, « fervent défenseur » de la cause des femmes, elle arbore, sur les clichés qui nous sont parvenus, une attitude sévère et réservée qui laisse à penser qu’elle est un roc inébranlable quasi dénué de sentiments. Alors, tous s’interrogent : est-il possible qu’elle ait réellement pris un amant ?  

18384998lpw-18391840-article-jpg_6130463_660x281

Un peu d’histoire…

Marie Skłodowska, née le 7 novembre 1867 à Varsovie (Pologne), a toujours été une femme d’avant-garde, pionnière dans de nombreux domaines.

  • Inscrite en 1891 à la Faculté des Sciences de Paris, elle est une des 27 jeunes filles parmi 776 étudiants.
  • Elle intègre ensuite un laboratoire de recherches où elle rencontre le chef des Travaux de Physique, Pierre Curie, qui travaille sur le magnétisme et qu’elle épousera en 1895.
  • En 1903, elle partage avec Pierre et Henri Becquerel, le Prix Nobel de Physique. Cependant, celui-ci faillit lui échapper, le Comité de sélection ayant omis de mentionner son nom. A la demande de son époux Pierre, ils sont considérés « ensemble » dans leurs recherches sur les corps radioactifs et elle est la Première Femme à recevoir un Prix Nobel.
  • sans-titreDe son union avec Pierre, naissent deux filles : Irène en 1897 et Eve en 1904.
  • En 1906, Pierre décède, renversé par une voiture à cheval.
  • Malgré son immense chagrin, Marie poursuit ses recherches et devient directrice d’un laboratoire universitaire qui accueillera 45 femmes jusqu’à son départ en 1934.
  • En parallèle, elle enseigne à la Sorbonne où elle est la première professeure.
  • En 1911, elle participe au Premier Congrès Solvay à Bruxelles qui rassemble bon nombre de physiciens dont Albert Einstein et un certain Paul Langevin, parmi lesquels elle est la seule femme.

_95167382_curie-los-tres

  • La même année, elle reçoit un deuxième Prix Nobel, celui de Chimie cette fois, pour la découverte du Radium et du Polonium, devenant ainsi la Première Femme à recevoir deux Prix Nobel.
  • En 1914, elle participe à la conception de 18 unités chirurgicales et de plusieurs ambulances radiologiques surnommées les « Petites Curies ». Détentrice d’un permis de conduire, elle sillonne inlassablement les lignes de front belges et françaises pour venir en aide aux nombreux blessés de la Grande Guerre.

mariecuriepetitecurie-300x186

  • Elle voyagera énormément mais en 1934, tout s’arrête. Une trop longue exposition aux éléments radioactifs sans aucune protection (« Mes mains et mes doigts étaient cloqués » écrit-elle en 1898) et des conditions de travail difficiles surtout au début de ses recherches (« dans un laboratoire aux allures d’étable ou de hangar » selon un chercheur allemand) ont induit une leucémie qui nécessitera un séjour au Sanatorium de Passy en Haute Savoie. Elle y décédera le 4 juillet de la même année.
  • image2[11199]Si toute sa vie, elle a refusé la Légion d’Honneur, elle repose depuis 1995 au Panthéon à Paris aux côtés des Plus Grands de France.
  • En Belgique non plus, elle n’est pas oubliée puisque le Centre Hospitalier Universitaire de Lodensart porte son nom et dans le hall, l’artiste Belge Charles SZYMKOWICZ lui a rendu hommage au travers de plusieurs portraits.

Et le livre…

Lorsque le 4 novembre 1911, la presse à grand tirage annonce que ce mythe vivant, héroïne de la France, mère stoïque, veuve éplorée et scientifique exceptionnelle, a un amant, cela fait l’effet d’une bombe ! L’opinion publique s’enflamme. Marie a 44 ans et elle semble s’être éprise d’un savant d’exception, fidèle acolyte de Pierre et ami d’Einstein lui aussi : Paul Langevin. Il est un peu plus jeune qu’elle mais leurs cœurs et leurs intelligences émettent sur la même longueur d’onde. Malheureusement, il est marié à une épouse jalouse qui n’entend pas le partager malgré leurs relations houleuses.

Les deux amis dérangent. Débordant tous deux de qualités multiples, scientifiques géniaux et savants d’exception, ils vont vivre des moments extrêmement douloureux. Marie risque de ne pas obtenir son deuxième Prix Nobel et aussi d’y perdre la vie. Sa maison est lapidée par des femmes en colère, les journaux publient des lettres volées, Paul va jusqu’à se battre en duel. Leur histoire va prendre des proportions énormes et ils ont risqué gros sachant qu’à l’époque, l’adultère était un délit passible de prison !

Mais étaient-ils réellement amants ? Paul est toujours resté auprès de son épouse et de ses enfants. Marie a toujours poursuivi ses expériences et ses multiples activités tout en maternant ses deux filles.

Mais pourquoi est-elle apparue un jour de printemps dans le jardin des amis, tout de blanc vêtue, le sourire aux lèvres et les yeux langoureux ? L’attitude touchante d’une femme amoureuse ?

two-2042416_960_720Quoiqu’il en soit, belle revanche du destin, Irène Joliot-Curie (1927), physicienne elle aussi et petite fille de Marie, a épousé en 1948, Michel Langevin (1926-1985), physicien nucléaire, petit-fils de Paul.

Irène FRAIN a décortiqué les articles de presse de l’époque, a consulté des archives, interrogé des photos méconnues et surtout, a compulsé les petits carnets dont Marie ne se séparait jamais et dans lesquels elle notait tout ce qui était important pour elle, de ses découvertes à ses dépenses professionnelles et ménagères. Elle en a tiré un roman bouleversant, d’une extraordinaire modernité dont on ne sait se détacher avant d’avoir lu la dernière page. 

118306_couverture_Hres_0

 

« Marie Curie prend un amant », Irène Frain, Editions du Seuil, Paris, Octobre 2015, 358 pages.

Ce livre est disponible à la location à la Bibliothèque de Morlanwelz. 

Références :

Outre les liens renseignés dans le texte, les publications suivantes ont été consultées :

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s