Quelques explications à propos… du changement d’heure.

En Belgique, durant la nuit du 26 au 27 octobre 2019, nous repasserons à l’heure d’hiver. Pour la dernière fois peut-être ?

En effet, depuis quelques années, les autorités européennes chargées de cette fonction annoncent leur intention d’en finir avec cette obligation, pour les pays concernés, de changer l’heure deux fois par an, en mars et en octobre.

 

Initiée en 1977 pour des raisons économiques et sensée être provisoire, cette mesure reste encore d’actualité. En effet, à cette époque durant laquelle le prix du baril de pétrole avait flambé, il fut pensé qu’en répartissant autrement les moments de la journée où la consommation était plus importante, l’utilisation en serait moindre ! Depuis, les spécialistes ont revu leurs calculs et ils en ont conclu que cette application n’apportait pas les économies espérées.

billet 100 dollars #1

Cette idée de changer l’heure en été et en hiver n’était pas neuve en ces années 1970. En 1784, le célèbre Benjamin Franklin, inventeur du paratonnerre, avait été réveillé aux aurores par les rayons du soleil entrant dans sa chambre suite à l’oubli de son domestique de fermer les volets la veille. Après mûre réflexion, il avait publié un article dans « Le Journal de Paris » du 26 avril, débutant comme ceci : « Messieurs vous nous faites souvent part des découvertes nouvelles ; permettez-moi de vous en communiquer une dont je suis moi-même l’auteur, et que je crois pouvoir être d’une grande utilité. » {…}.

qkjebn« Forcez un homme de se lever à quatre heures du matin, il est plus que probable qu’il se couchera très volontiers à huit heures du soir ; et qu’après avoir dormi huit heures, il se lèvera sans peine à quatre heures le lendemain matin. L’épargne de cette somme de 96 075 000 livres tournois, qui se dépensent en bougies et chandelles, n’est pas le seul avantage de mon économique projet. Vous pouvez remarquer que mon calcul n’embrasse qu’une moitié de l’année, et que par les mêmes raisons on peut épargner beaucoup, même dans les six mois d’hiver, quoique les jours soient plus courts. J’ajoute que l’immense quantité de cire et de suif qui restera après la suppression de la consommation de l’été, rendra la cire et le suif à meilleur marché l’hiver suivant et pour l’avenir, tant que la réforme que je propose se soutiendra. »

by Elliott & Fry,photograph,copied 1957

Ces mesures ont également été mises en place plus tard entre 1916 et 1946. C’est un avocat anglais, Willian Willet, qui en 1907, va entreprendre une campagne contre le « gaspillage de la lumière », idée qui s’imposera tout d’abord comme «heure de guerre» lors des deux conflits mondiaux avant de devenir «heure d’été».

 

Cependant, même à cette époque, certains s’insurgent et pas des moindres… En effet, en octobre 1922, alors qu’on vient de changer l’heure pour l’hiver, Georges Simenon, le Père de « Maigret », écrit dans la Gazette de Liège : «Arrivez-vous à vous accoutumer de ces changements d’heure? On nous traite comme si les estomacs savaient, eux aussi, changer l’aiguille de leurs appétits et le sommeil se régler suivant l’heure officielle. Pour ma part, j’ai faim une heure avant le repas et je dors dès neuf heures du soir ! Une sale blague, quoi ! Qui sait si dans quelques années, le gouvernement ne réglera pas l’heure chaque matin, selon les loisirs des députés et sénateurs ! »

ml03-17

Ce programme sera alors plusieurs fois abandonné puis remis en vigueur notamment en 1940 par Hitler qui l’imposera aux territoires occupés. Il sera aboli en 1946 pour mieux revenir en 1976/77 suite à la crise pétrolière.

L’actuelle directive fixe pour l’ensemble de l’UE une date et une heure communes pour le début et la fin de l’heure d’été, l’objectif étant d’aider le marché intérieur à fonctionner efficacement.

europe-155191_960_720

Cependant, en septembre 2018, Jean-Claude Junkers, Président de la Commission Européenne, avait annoncé lors de son discours sur l’état de l’Union, que le changement d’heure devait être aboli en Europe. Cette idée faisait suite à une grande consultation publique qui avait eu lieu les mois précédents dans toute l’UE. 4,6 millions de personnes s’étaient prononcées dont 84 % s’étaient montrées favorables à la suppression du changement d’heure. Une proposition législative semble donc être en préparation et la décision restera à adopter par les 28 états membres à la majorité absolue.  Si, pour l’Allemagne et l’Espagne, cette abolition est une priorité, il n’en est pas de même pour l’Italie ! Quant aux autres, les avis sont plus que divergents ! Qu’en sera-t-il en 2020 ?

 

Quoiqu’il en soit, le passage à l’heure d’hiver aura lieu dans la nuit du samedi 26 octobre 2019 au dimanche 27 octobre 2019.

sleep-2001207_960_720

Les montres retarderont d’une heure à 03.00 heures du matin, il sera seulement 02.00 heures. Donc, une heure de sommeil est gagnée ! Profitons-en toutes et tous !

Si vous souhaitez connaître les dates des futurs changements d’heure (si la décision de les conserver est maintenue), ce site les répertorie jusqu’en 2033 !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s