Quelques pas et vous y êtes : Sculpteurs du Hainaut !

Le Centre culturel de Morlanwelz «Le Sablon» propose du 7 au 29 septembre une exposition des œuvres de trois artistes hennuyers.

Dès l’entrée, nous sommes accueillis par des personnages étranges découpés dans l’acier, complétés par des matériaux de récupération, des pièces venant d’une autre vie, à l’allure parfois élégante mais dont la physionomie interpelle toujours.  Trois statues se tenant côte à côte, qui pourraient former un trio tant elles sont dotées de la même « bouille » mais qui portent des noms aussi différents que : Saint-Vaast, Sainte-Madeleine et Le chien.

DSC06518

 

«Ville de Charleroi»  se compose d’ un couvercle posé à même le sol d’où sortent des têtes dont on pourrait croire qu’il s’agit de chiens affamés et/ou au bord de l’asphyxie happant le moindre souffle d’air présent à proximité.

Robert Michiels est louvièrois. Autodidacte en musique, sa première passion, il peint avant d’en venir à la sculpture. Sa rencontre avec les «Surréalistes» a sans aucun doute influencé son travail.

 

Remy Van Den Abeele est surtout connu pour sa peinture. Le Centre culturel de Morlanwelz a, par ailleurs, déjà proposé une exposition de ses dessins. Les œuvres présentées aujourd’hui sont sculptées dans le métal et représentent «cathédrales», «météore» ou autre «menace». Mais l’artiste qui pouvait peindre des journées entières, s’arrêtait, parfois, pour casser un énorme morceau de bois. Mais pas de manière autoritaire. Et c’est le fruit de ce travail que nous pouvons également contempler. La plupart de ces œuvres proviennent de la famille ainsi que d’un collectionneur privé.

Diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Mons, Remy Van Den Abeele est initié au surréalisme par Achille Chavée et Marcel Parfondry. Le Centre du Bijou Contemporain éditera un livre sur son œuvre dès 1978. Une rétrospective lui est consacrée au Musée des Beaux-Arts de Mons en 1982. C’est un homme discret qui vit loin des paillettes. Il passera ensuite du surréalisme à des formes hyperréalistes. De sa vaste collection, une trentaine d’œuvres accompagneront une exposition de René Magritte dont il fut l’ami, au Palais des Beaux-Arts de Charleroi en 2016. Il est décédé en 2006.

DSC06522

 

Le troisième artiste présent sur la scène du Sablon est Francis Dusépulchre. Il est né à Seneffe en 1934 et décédé à La Louvière en 2013. D’abord peintre surréaliste et fantastique, il passe ensuite à l’abstrait. Couleurs vives sont d’abord associées. Œuvres monochromes viendront plus tard. Les matières utilisées vont de l’acier, à la fibre de carbone ou au plexiglas. Toujours en recherche de formes pouvant amener ombre et lumière.

DSC06525

 

Des différents endroits où peut se placer le visiteur, le rendu n’est jamais le même. Un petit pas sur la droite et un fil apparaît, insoupçonnable à la première lecture. Le travail est délicat, épuré. Une légère griffure et l’ombre se joue de la lumière. Nous pouvons y admirer le prototype de l’entrée du Musée Royal de Mariemont ou encore le projet de reconversion de la Tour des Finances à Bruxelles. Projet majestueux qui n’a malheureusement pas été réalisé. Fil rouge ou fil bleu accrochent notre regard et nous transportent dans un autre monde. Pour en voir plus, sachez que des œuvres monumentales de l’artiste sont visibles au Grand-Hornu, au Waux-Hall de Nivelles ou dans la station Beaux-Arts du métro de Charleroi.

Ses travaux ont été exposés à Bruxelles, Charleroi, Namur et en 2006 au Musée Ianchelevici à La Louvière.

Trois hennuyers avec qui il est bon de faire connaissance tant leur talent est immense à voir jusqu’au 29 septembre au Sablon à Carnières, aux horaires habituels d’ouverture et le Week-end de 11 à 17h en sus.

De quoi vous donner envie, cliquez ici sur le reportage d’Antenne Centre.

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s