A quelques pas de chez vous… L’ Abbaye d’Aulne.

Reconnue comme « Patrimoine Exceptionnel de Wallonie », l’Abbaye d’Aulne, nichée dans un écrin de verdure réputé pour son calme au creux de la « Vallée de la Paix », mérite le détour.

Un peu d’Histoire.

Elle doit sa construction à Maurosus, un brigand repenti. En 657, il se convertit au Christianisme, prend le nom de Landelin et espérant ainsi expier ses fautes, fonde sur un domaine isolé et sauvage, une abbaye. Il la baptise « Aulne » en référence aux nombreux arbres de cette espèce qui poussaient à cet endroit.

Situé à quelques lieues de Lobbes dont il dépend, le modeste oratoire, probablement construit sur les ruines d’une villa gallo-romaine, devint rapidement un monastère bénédictin assez important. 

saint-benedict-1508869_960_720D’après Saint Benoit, créateur de l’ordre, « Le monastère doit, autant que possible, être disposé de telle sorte que l’on y trouve tout le nécessaire : de l’eau, un moulin, un jardin et des ateliers pour qu’on puisse pratiquer les divers métiers à l’intérieur de la clôture. De la sorte, les moines n’auront pas besoin de se disperser au-dehors, ce qui n’est pas du tout avantageux pour leurs âmes. »

 

9782204073653Malheureusement, une invasion Normande ravage l’Abbaye vers 881. Après avoir été rattachée à la Cathédrale de Liège par Richer, Evêque de cette ville, en 922, elle sera offerte par Albéron II, également Evêque de cette cité, à Bernard de Clairvaux en 1147. Principale figure du XIIè siècle chrétien, il va, en s’appuyant sur l’ordre cistercien, dont il n’est pas le fondateur mais plutôt le maître spirituel, hisser l’Eglise médiévale à son apogée.

Aulne prend son essor, bénéficie de nombreux dons et privilèges et se transforme en abbaye prospère dont les ruines de la prestigieuse église abbatiale en sont encore les témoins. Dès cette période, Aulne-la-Riche entre en concurrence directe avec Lobbes-la-Savante.

 

Après une triste époque marquée par les guerres et les pillages, le XVIIIè siècle marquera, notamment grâce à l’Abbé Barthélemy Louant qui rénove les bâtiments avec un luxe plus que princier, l’Age d’Or de ces lieux.

 

 

 

france-63022_960_720

La Révolution française ne fera pas de cadeau à l’Abbaye. En 1794, le feu est bouté à l’ensemble et les 50.000 volumes de la bibliothèque dont 5000 manuscrits précieux, aliment le foyer.

 

Suite à cela, le dernier Abbé, Dom Norbert Herset, rachète les restes du domaine qu’il lèguera en 1806 à trente moines. En 1856, le quartier de l’Abbé, immeuble ayant le mieux résisté aux divers évènements, est transformé en maison de repos. Dès 1873, à l’endroit où était située l’ancienne grille d’entrée, un sanctuaire destiné à l’hospice verra le jour. Plus tard, il sera utilisé comme Eglise Paroissiale du Hameau d’Aulne.

20190407_125701.jpg

Malheureusement, les ruines sont laissées à l’abandon et pire encore, servent de carrière pour la construction de maisons ou d’immeubles aux alentours. Heureusement, dès 1875, l’Etat Belge s’y intéresse et décide de les restaurer. Il demeure quelques parties des magnifiques édifices de jadis. De la grandiose église gothique, longue de 90 mètres, il ne subsiste que certains murs qui attestent cependant de la majesté de l’édifice. Des galeries du cloître, longues de 45 mètres, seul un angle témoigne encore du soin infini apporté à leur décoration. Les belles voûtes en brique du « réfectoire du maigre » car on n’y mangeait pas de viande, sont bien conservées.

 

 

Diverses parties sont toujours visibles actuellement :  le quartier abbatial restauré au 19è siècle au moyen des pierres de l’église, les jardins de l’Abbaye avec la tour servant de lieu de retraite à l’Abbé, le moulin, la ferme abbatiale telle qu’elle était au 18è siècle et dans laquelle logeaient les personnes en service à l’Abbaye.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Sans oublier, le Jardin de la Montagne qui, en face de la ferme et à 30 mètres de haut, surplombe le site tout entier.  Si le cœur vous en dit, à Gozée, il est possible de voir les imposants viviers qui approvisionnaient la communauté des moines en poissons divers.

20190407_152638

Si la visite vous donne soif, la bière ADA pourra vous désaltérer. A nouveau brassée sur le territoire de l’Abbaye, elle se décline en plusieurs variétés qui sont généralement prisées par les connaisseurs. Profitez-en pour y goûter !

Activités.

Les visites guidées de Lorraine auront lieu, en langue française, tous les dimanches de juillet et août à 15h. Cela permettra aux visiteurs, pour la modique somme de 7€/personne, de découvrir le site de façon insolite et d’écouter de nombreuses histoires dont les pierres ont été les témoins privilégiés pendant des siècles.

De nombreuses animations sportives ou ludiques sont possibles au sein des ruines.

Sachez également que le site de l’Abbaye fête la musique. En juin, des groupes divers enchantent la région pendant trois jours, dont les ruines durant une soirée au moins. Sans oublier « Le Juillet Musical d’Aulne », véritable ode à la musique classique, qui vient de se terminer. Pensez-y pour l’an prochain.

20190407_130223 (3)D’autres évènements grandioses, privés ou publics,  s’y déroulent régulièrement. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter le site de l’Abbaye.

 

Et pour aller plus loin :

9782960042184

 

Si le monde des Abbayes de Wallonie vous fascine, l’Institut du Patrimoine Wallon a édité, dans la collection reprenant « Les Itinéraires », une publication axée sur cette thématique accompagnée d’une carte IGN.

Ces documents peuvent être consultés et empruntés à la Bibliothèque de Morlanwelz. 

 

bm_CVT_La-tumultueuse-histoire-de-labbaye-dAulne-1794-_5923

 

Si l’histoire mouvementée de l’Abbaye d’Aulne vous fascine, un livre bien documenté, écrit par Guy Lebrun et édité par Scaillet en 1994, vous aidera à mieux comprendre la destinée de ce lieu magique : « La Tumultueuse Histoire de l’Abbaye d’Aulne ». 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s