Ca se passe près de chez vous : le Tour de France à Binche !

 

L’objectif premier de tout coureur cycliste est de remporter, un jour, la plus prestigieuse course par étapes à savoir le Tour de France. Cette année, en hommage à Eddy Merckx qui le remporta pour la première fois, il y a tout juste 50 ans, c’est à Bruxelles que sera donné le départ le 6 juillet prochain.

 

Et bien sûr, vous n’êtes pas sans savoir que le 8 juillet, la troisième étape partira de la Grand-Place de Binche.

20190622_144529

 

La ville est d’ailleurs tout de jaune vêtue depuis quelques mois déjà.

20190622_142128

Diverses activités ont donc été menées  à cette occasion dont l’étape Binche-Épernay réservée à des cyclistes entraînés le 9 juin dernier.

Du 2 juin au 8 juillet se tient encore une exposition urbaine de photos historiques du Tour qui nous permet de revivre les grands moments de la Grande Boucle.

Pour les amateurs, une promenade à vélo, la Balade du Tour, est organisée par l’Office du Tourisme le dimanche 30 juin. Une occasion idéale d’enfourcher sa bécane et de découvrir Binche et ses environs en compagnie d’un guide touristique. Renseignements au 064/31.15.80 ou sur tourisme@binche.be.

 

Nous sommes à J-10 et voici donc quelques informations utiles :

Dix-neufs Belges prendront le départ dans 10 équipes différentes. Pour ceux d’entre nous qui souhaitent les encourager :

  • Dès 9 h, le village Tour de France accueillera le public qui devrait être nombreux.
  • La caravane qui s’étend sur 15 kms sera lancée dès 10 heures.
  • Vers 11 h est prévue une séance de dédicaces.
  • Le départ sera quant à lui donné vers 12 h 10 dans l’Avenue Wanderpepen pour un parcours de 214 kms qui mènera les coureurs à Epernay.20190622_141806

Le Tour à Binche, c’est :

  • 70 signaleurs qui assureront la sécurité des coureurs entre Binche et Erquelinnes en interdisant l’ensemble du parcours aux véhicules étrangers à la course ;
  • 160 policiers mobilisés entre Binche et la frontière française ;
  • 160 véhicules qui composent la caravane publicitaire ;
  • 2500 véhicules qui suivent le Tour ;
  • 4500 personnes qui travaillent autour de chaque étape (médias, techniciens, etc…) ;
  • Entre 20 et 50.000 visiteurs parmi lesquels vous serez peut-être parce que c’est…  GRATUIT !!!

Petit cocorico : saviez-vous que Trois Belges ont gagné le Tour de France ?

  • Firmin Lambot en 1919 et 1922 ;
  • Philippe Thijs en 1913,1914 et 1920 ;
  • Et Eddy Merckx 5 fois de 1969 à 1973.

 

Le Tour en quelques chiffres :

  • 40,784 km/h, c’est la moyenne record d’Oscar Pereiro en 2006 ;
  • 10 à 12 millions de spectateurs sur la route dont 20 % de touristes ;
  • Le 3ème événement le plus suivi à la télévision après la Coupe du monde de Football et les Jeux Olympiques ;
  • 3,5 milliards de téléspectateurs ;
  • 790 pneus utilisés pour les vélos ;
  • 5900 calories brûlées par jour et par coureur ;
  • 42.000 bouteilles d’eau consommées par les équipes chaque année ;
  • 500.000 euros, c’est la somme attribuée au vainqueur à l’issue des étapes.

Quid de la couleur des maillots ???

TDF5

C’est en 1919 que le journal l’Auto, imprimé sur du papier jaune, sponsorise le maillot de la même couleur afin de repérer facilement le leader.

Le maillot vert que porte le premier au classement par points doit sa couleur à son premier sponsor «La Belle Jardinière». 25.000 euros lui seront attribués s’il le conserve jusqu’à l’arrivée.

Quant au maillot à pois, porté par le meilleur grimpeur et qui fait référence à la marque Poulain, il verra son titulaire récompensé par une somme de 25.000 euros également.

Le meilleur jeune de moins de 25 ans porte le maillot blanc qui lui vaudra la somme de 20.000 euros le 28 juillet.

Quelques anecdotes croustillantes nous ont fait sourire à leur lecture.

Les premiers tours comportaient des étapes nocturnes : vêtements chauds et lampes de rigueur ! Ces étapes furent abandonnées lors du 5ème tour.

TDF3

En 1920, les coureurs n’hésitaient pas à fumer une cigarette pendant l’étape pour « mieux respirer » et « ouvrir leurs poumons ».

En 1950, la chaleur était tellement accablante, entre Toulon et Menton, que les coureurs se sont tous arrêtés pour piquer une tête entre amis dans la Méditerranée.

En 1953, Jean Robic se trouvait trop léger pour les descentes. Avec son directeur sportif, il imagine un incroyable subterfuge : au sommet du Tourmalet, un mécano lui glisse discrètement un bidon en plomb de 10 kg pour l’alourdir et grappiller du temps.

TDF7

De 1930 à 1961, ainsi que pendant les éditions de 1967 et 1968, les équipes n’étaient pas constituées par des grandes marques sponsors, mais inscrites par nationalité : équipe française, équipe allemande, équipe italienne.

Enfin, sachez que, si le cœur vous en dit, vous pouvez transmettre à votre favori un petit mot d’encouragement ou de félicitations pendant le tour : la Poste a dédié un service spécial, nommé Dynapost, pour les coureurs, qui suit le tour de France et donne chaque jour le courrier aux vélocyclistes.

Ce service Dynapost établit même un classement des coureurs ayant reçu le plus de plis ! En 2006 déjà, le surprenant Thomas Voeckler avait remporté la palme Dynapost avec 70 plis, devant Erik Zabel (56).

TDF1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s