Cela se passe près de chez vous… L’Eté des Beffrois.

A l’occasion du 20ème anniversaire de la reconnaissance des Beffrois de Wallonie au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, de multiples activités sont prévues les prochains mois sous l’appellation « L’Eté des Beffrois »

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’un beffroi ? Contrairement à de nombreuses idées reçues, il n’y a aucun lien entre cette tour bien particulière et la religion. Un beffroi était et est toujours le monument municipal par excellence ; il est le signe caractéristique de la liberté des villes.

Le Beffroi de Tournai.

tournai-oldL’histoire du plus ancien beffroi de Belgique, celui de Tournai, commence en 1188 lorsque le roi de France, Philippe Auguste, accorde aux Tournaisiens le « droit de cloche », espérant ainsi s’assurer des alliés pour combattre le Comte de Flandre. Cependant, comme cette cloche, jusqu’alors privilège du clergé et de la noblesse, devait être abritée dans un  »lieu convenable », il a été décidé de construire un beffroi, lequel deviendra le symbole des libertés communales. Si la cloche, la Bancloque, avertissait la population des procès, des exécutions, des invasions et des incendies, la tour elle-même servit de poste de guet, d’hôtel de ville et de prison « communale », alliant de cette façon un rôle judiciaire à son rôle civil.

Si à l’origine, sa hauteur n’excédait pas 30 mètres, il domine actuellement la Grand-Place du haut de ses 72 m. Il renferme un carillon depuis 1535 et est accessible au public. De nombreuses activités vous y attendent au mois de juin.

Le Beffroi de Mons.

Mons (Belgique), le beffroi (1661-1669).Seul beffroi baroque de Belgique, il a été construit entre 1661 et 1672 pour remplacer la « Tour de l’Horloge » qui, suite à la vétusté, s’est effondrée. Depuis lors, il rythme la vie quotidienne des Montois : lever et coucher du soleil, ouverture et fermetures des portes de la ville, couvre-feux, alternance des heures de travail et de repos, alertes pour les incendies ou pour les attaques éventuelles.

En 2016, l’art des carillonneurs a été reconnu comme Patrimoine Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO. Depuis, le carillon est ouvert au public et entraîne les visiteurs dans la magie des cloches et de leur tintement, à une hauteur de 47 mètres. Un ascenseur particulier permet de découvrir un magnifique panorama par les « Fenêtres du Temps » (quatre écrans multimédia innovants). Un centre d’interprétation consacré à son histoire y a trouvé sa place.

Durant toute l’année, de multiples animations sont organisées à l’intérieur du beffroi ou dans son jardin : concerts de carillon, nocturnes, visites guidées, banquets et concerts. Pour tout renseignement complémentaire,  la page « agenda » regorge d’idées!

Le Beffroi de Thuin.

20180706_105109

Cette imposante tour haute de 40 mètres, qui domine les vallées de la Sambre et de la Biesmelle, doit dater du 12è siècle. Elle devait être à son origine le clocher d’une église sur les ruines de laquelle une église gothique a été construite au 16è siècle et actuellement disparue.

Donc, l’évolution en fait en même temps qu’un clocher, une tour communale, le seul beffroi de la Principauté de Liège. En 1667, un accord a été convenu entre le Magistrat Municipal et le Chapitre Religieux pour que chacun d’eux dispose d’une clé du clocher. Celui-ci abrite encore d’impressionnantes cloches nommées Maria et Paula, un carillon et est ouvert à la visite toute l’année.

Le Beffroi de Binche.

sans-titreA Binche, le beffroi est indissociable de l’Hôtel de Ville, ancienne halle aux viandes sur laquelle il s’appuie. Tous deux sont étroitement liés au développement économique de la cité ainsi qu’à l’émergence des libertés communales.

Si une partie de ces bâtiments – les trois arcades du rez-de-chaussée et la base du beffroi – datent du 14è siècle, le tout a été plusieurs fois remanié pour retrouver enfin son allure initiale à la fin du 19è siècle.

Cette tour caractéristique abrite une horloge ainsi qu’un carillon du 16ème, non accessible au public, sauf à certaines occasions.

 Voici la liste des activités proposées à Binche dans le cadre de L’Eté des Beffrois :

  •  Le samedi 22 juin : Des airs de carillons. L’après-midi festif du 22 juin se clôturera avec un spectacle familial et musical, un lâcher de ballons et un lancer de bonbons sur la Grand-Place ainsi qu’une ronde intergénérationnelle au pied du Beffroi.
  • Du 12 au 21 juillet : Une exposition sur le Beffroi dans la Salle du Conseil de l’Hôtel de Ville (sceaux de la Ville, anciennes représentations de l’Hôtel de Ville et du Beffroi,  coffre du XIIe siècle ayant contenu les chartes de la Ville, cartes postales anciennes, photos et roll up).
  • Le dimanche 14 juillet à 14h : Une visite guidée de l’Hôtel de Ville et de l’exposition sur le Beffroi.
  • Du 9 au 18 août : Une exposition reprenant les différents œuvres produites dans le cadre d’un appel à projets artistiques pour enfants et adultes (dessin, peinture, sculpture, dentelle,…).

Les trois autres beffrois de Wallonie reconnus par l’Unesco sont ceux de Charleroi, Gembloux et Namur. Eux aussi méritent le détour. 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s