Quelques explications à propos de … La Saint Valentin.

 

Chiffres-et-formes-Coeur-626524La Saint Valentin, fête très médiatisée des amoureux, trop commerciale pour certains, archi romantique et indispensable à célébrer pour d’autres ! Tous les goûts sont dans la nature et tous les avis sont à respecter.

Cependant, nous connaissons peu, voire pas du tout l’origine de cette tradition. Cet article vous éclairera sans doute, en plus de vous donner quelques idées pour vivre au mieux ce 14 février, que vous soyez amoureux ou pas !

Si les origines de cette fête restent très floues, plusieurs possibilités sont avancées.

Valentine3380La légende la plus connue est celle de Valentin de Terni, prêtre vivant au IIIème siècle, époque du début du christianisme. Claudius II, le Gothique, empereur régnant et anti-chrétien, souhaitait que les hommes jeunes restent célibataires pour les envoyer plus facilement à la guerre. Valentin, quant à lui, continuait à célébrer les mariages en cachette. Démasqué, il fut emprisonné et il passa son temps à décrire le monde à Julia, fille aveugle du geôlier. Un soir, une lumière vive illumina la cellule et Julia, qui apportait la pitance au prisonnier, retrouva la vue. Informé de ce miracle, l’empereur ordonna l’exécution de Valentin. Après avoir été roué de coups, il fut décapité un 14 février après avoir écrit une lettre d’amour signée de son prénom à sa belle.

almond-tree-in-blossom-1325645_1280

 

Julia planta un amandier sur sa tombe et depuis, cet arbre est devenu le symbole de l’amour. En 1496, le pape Alexandre VI lui attribua, enfin, le titre de «Saint Patron des Amoureux».

lupercalesUne autre théorie est la suivante. La Saint Valentin tirerait son origine des festivités païennes, les Lupercales, auxquelles nous avons déjà fait référence dans un article précédent, concernant le carnaval.  Au Vème siècle, selon la coutume, les jeunes gens tiraient au sort le nom de leur future compagne et devaient la séduire pendant 3 jours, du 13 au 15 février. Comme dans d’autres cas, l’Eglise catholique a souhaité aller à l’encontre de cette fête païenne en instaurant « la Fête des Amoureux » le 14 février. Celle-ci devint une réelle coutume dès le Moyen-Age et des processions, dans lesquelles les hommes surnommés « les valentins » choisissaient leurs cavalières, furent organisées.

Geoffrey_Chaucer_-_Illustration_from_Cassell's_History_of_England_-_Century_Edition_-_published_circa_1902Au XIVe siècle, Geoffrey Chaucer, poète anglais (1340-1400) écrivit que des lettres d’amour étaient échangées entre les amoureux et qu’ils utilisaient le vocable « l’être aimé » pour s’identifier. La coutume a persisté car au XIXe siècle, les petits mots d’amour deviennent habituels entre les « Valentins » et les « Valentines » et s’ornent de petits cœurs car tous pensaient à cette époque que c’était dans cet organe que se logeaient les sentiments.

Cette jolie coutume s’est bien évidemment répandue sur le continent, mais aussi Outre-Atlantique. C’est ainsi que vers 1850, les premières cartes postales spécifiques à ce jour et inspirées des anciens billets d’amour, font leur apparition en Amérique et existent encore de nos jours dans une moindre proportion suite à l’avènement d’autres moyens de communication.

Actuellement, cette fête totalement laïque est restée celle des amoureux. Dans les différents pays, les coutumes sont soit fort proches, soit très différentes. Mais ce qui est certain, c’est que le 14 février, de par le monde, ils seront des millions à célébrer l’Amour.

table-decoration-1449232_960_720

 

En Belgique, en France et même en Chine depuis les années 1980, les amoureux s’offrent généralement un diner aux chandelles, un cadeau, des fleurs ou des chocolats et fêtent cela en tête à tête. 

Par contre, au Japon, Ce sont les femmes qui offrent des chocolats, non seulement à leur compagnon, mais aussi à leurs collègues masculins, à leur patron et attendent de recevoir du chocolat blanc le 14 mars, signe de courtoisie car au Pays du Soleil Levant, aucun cadeau ne doit rester sans retour.

29527869a92ce61609f64ca43fac5bad

Aux Etats-Unis, la Saint Valentin est le symbole de l’Amour au sens large du terme, car il concerne toutes les personnes aimées en  général. Souvent, des cartes sont envoyées par dizaines,  à tous ceux qui sont appréciés, amoureux, amis et proches. Parfois même des élèves en adressent à leur institutrice ou instituteur.

 

Que vous soyez actuellement, un petit « cœur adoré », un « cœur d’artichaut » (une feuille pour chaque amoureux), un « cœur à prendre » ou même un « cœur brisé », vous ne pouvez pas rester insensible aux histoires d’amour. Certaines d’entre-elles sont particulièrement célèbres et finissent bien ou parfois très mal : Roméo et Juliette, Paul et Virginie, Tristan et Yseult et même la Belle et le Clochard. Nous vous en proposons une, bien ancrée dans notre époque et dans notre région.

Au coin de la rue des Amours de Xavier Deutsch, éd. Luc Pire, 2012. Coll. Kiss and read. 141p.

metadata-image-3745180L’amour et La Louvière sont deux termes qu’on ne mettrait pas nécessairement ensemble dans un roman, excepté dans la tête de Xavier Deutsch qui nous offre une histoire d’amour en plein cœur de la Cité des Loups.
Tito revient dans sa ville natale après 20 ans de cavale, on en connaît la raison dès le tout premier chapitre (mais nous vous laissons le loisir de la découvrir). Blondie, quant à elle, est une jeune fille un peu perdue qui passe ses weekends torchée dans des bars et des lieux inconnus d’elle-même. Ces deux âmes meurtries vont se rencontrer « Au palais de la Bière », ambassadeur d’Orval, le temps d’un weekend de carnaval. Un petit coin de paradis sous un parapluie louviérois.
La Louvière avec ses couleurs grises et ses rues mouillées se pare de ses plus beaux atours pour donner l’espoir à deux êtres convaincus que tout est foutu. Quel plus beau message à cette ville mal-aimée ?
Belle lecture !

 

rose-rouge

Si votre Valentine apprécie énormément les fleurs, les roses plus précisément, symboles de l’Amour sans partage et éternel, mais qu’elle déplore leur courte vie, l’artiste Rosa Più a découvert un moyen de stabilisation particulier qui  permet une conservation d’environ trois ans, tout en laissant au bouquet, une apparence de fleurs fraiches.

 

heart-3111760_960_720

 

 

Pour les amoureux gourmands, qui ne peuvent résister à l’appel du chocolat, plusieurs propositions:

 

  • La visite du Salon du Chocolat qui aura lieu à Bruxelles du 22 au 24 février chez Tour & Taxis, avec artisans chocolatiers et dégustations possibles.
  • Plus près de chez nous, une exposition de 40 sculptures animalières géantes en chocolat prendra ses quartiers à L’Orangerie du Château de Seneffe du 09 février au 10 mars 2019. Elle ne sera accessible que le weekend. Plusieurs exposants du milieu du chocolat seront présents et un atelier didactique pour les enfants sera également organisé.
  • 1200px-Ruby_ChocolateEt pour épater votre belle ou votre chéri, faites-lui la surprise de lui offrir un nouveau chocolat, le Ruby. Il est rose, comme son nom l’indique, est fabriqué par Barry Callebaut depuis 2017 à partir de fèves de cacao Ruby. Il vient juste d’être introduit dans la grande distribution (commercialisé par Delhaize – Recettes de l’ATELIER – RUBY aux framboises – Nestlé) en quantités limitées. C’est une expérience gustative particulière, totalement différente de celle rencontrée avec les autres chocolats connus jusqu’à présent, le blanc, le noir, le blond et celui au lait. Il possède un goût fruité de baies fraîches. Il ne contient aucun additif, ni colorant, ni arôme ajoutés. Il n’est ni trop gras, ni trop sucré, ni trop amer. A découvrir absolument ! Bonne dégustation !

 

Quelle que soit l’option choisie, bonne et chaleureuse fête de Saint Valentin à toutes et à tous !

heart-313434_640

 

Références utilisées pour la rédaction de cet article :