Lu et approuvé : Enceinte moi ?

Notre « femme-brouillon » est la première étonnée de sa future maternité.

Persuadée qu’elle est incapable de fonctionner normalement et donc de procréer….

fbcigogne

L’annonce à la famille de son état est une première étape à franchir.

Elle en retient que les réflexions qui lui sont faites sont à la fois touchantes, son enfant pourrait devenir  musicien, mais néanmoins toujours positives. Personne en effet n’ose imaginer un seul instant qu’il pourrait être toxicomane….

Son père étant toujours loin et sa mère fragile ne lui ont pas fourni le mode d’emploi et ses repères sont rares voire inexistants.

Heureuse de constater qu’une femme enceinte ne se fait pas insulter, elle est déçue que l’on ne lui cède pas instantanément  une place assise dans le métro.

fbbus

Pleine de contradictions, elle  vit sa grossesse inquiète à l’idée saugrenue qu’elle pourrait ne pas sentir les premières contractions, tout en ayant la certitude que la mère parfaite ne doit pas exister.

Ignorante quant à la durée du congé de maternité auquel elle a droit, elle ne prévoit pas de layette pour la maternité.

fbprénoms

L’arrivée du petit être va bouleverser sa vie. Evidemment, me direz-vous !

Mais……

Quelle mère sera-t-elle pour son enfant, passés les premiers jours faits d’émerveillement, de découvertes et de complicité ?

S’il est une phrase qui illustre l’humour et la tendresse présents à chaque page, c’est celle-ci :

«Le père est une mère très acceptable. Le lien qu’il tisse avec le bébé me cause une immense joie. Il paraît que les rôles non sexués, ça fout en l’air les fondements de notre société. Tant mieux, on en créera d’autres.»

fbcouverture

Et si la lecture du roman vous a plu, découvrez l’univers d’Amandine Dhée, publiée aux (éditions) La Contre Allée.