Lu et approuvé : des histoires pour les petits et grands enfants

Les fêtes de fin d’année approchent avec son lot de réunions de familles, toutes grandes ou toutes minuscules. Pour égayer ces assemblées, raconter une histoire a toujours eu son succès… et les auteurs « jeunesse » nous en offrent de très belles.

Voici un panel d’albums à lire seul ou en famille, lors de cette soirée de Noël.

91636777

Anton et le cadeau de Noël de Ole Könnecke, éd. de la Martinière Jeunesse, 40 p.

« Un jour, je suis parti me promener ; Ours Gustav est venu avec moi » ! Ainsi commence l’histoire d’Anton, petit garçon imaginé par Ole Könnecke (et héros d’une série alliant la poésie et l’absurde). Anton se promène une nuit, la nuit de Noël, avec son ours en peluche et un cadeau tombe du traineau du Père Noël. Anton fera tout pour le lui rendre, ce serait triste que celui à qui le cadeau est destiné ne le reçoive pas ! Pour accomplir sa mission, il traversera un fleuve, une forêt pleine d’animaux nocturnes,  et enfin arrivera devant … Pour le savoir, ouvrez Anton et le cadeau de Noël.

A partir de 6 ans.

CR4YxmfD2xVM2BQz7oFROJB4Oi0

Boreal-Express de Chris Van Allsburg, éd. L’école des loisirs, 34 p.

Classique jeunesse comme Max et les Maximonstres de Sendak ou Les Trois brigands de Tomi Ungerer, Boreal-Express raconte l’histoire d’un train fabuleux qui passe sous la fenêtre des enfants, la nuit de Noël. A bord, chocolat chaud et bonne ambiance. Destination, le Pôle Nord, ville du Père Noël et des elfes, ses assistants. Dans cette ville fabuleuse, le Père Noël désigne un enfant qui recevra le premier cadeau de Noël. « Une clochette », demande-t-il, de celle en argent, que l’on trouve sur les harnais des rennes qui tirent le traîneau de Noël. A bord du train, l’enfant ne retrouve plus la clochette, et il rentre chez lui fort triste. Le lendemain, il trouve un cadeau sous le sapin, sa clochette, au son le plus merveilleux qu’il n’a jamais entendu. Pourtant, elle est cassée …

Les Noëls passent et autour de lui, les gens entendent de moins en moins le bruit merveilleux, sauf l’enfant, devenu plus âgé, mais qui a gardé en lui l’esprit de Noël.

A partir de 9 ans.

137323_couverture_Hres_0

Un Noël pour le loup de Dedieu, éd. Seuil jeunesse, 42 p.

Cette année, Loup a décidé d’inviter les animaux de la forêt pour fêter Noël. Mais il a mauvaise presse, n’est-il pas un animal qui chasse, tue, est sanguinaire ? Peu importe, à la Noël, il n’y a plus d’hostilité et voilà notre Loup occupé à préparer aux petits oignons son repas de fête. Il porte un soin à tous les aspects, fait en sorte de ne pas donner à manger des animaux forestiers, s’assure que les cadeaux plairont à chacun. Cependant aucun animal n’ose venir au repas et regarde au loin la table dressée et Loup, esseulé. Peut-on  faire confiance au Loup ? Ce dernier trouve une idée : il  commence le repas et offre à chaque animal son cadeau. Tous les animaux le remercient , de loin. « Merci », dit Sanglier pour le gros pull-over en laine, « Merci », dit Écureuil pour les lunettes de ski, et ainsi de suite. Le lendemain, Grand-Duc lui demande comment s’est passé son repas : « Fort bien ! », dit Loup. « Et que t’ont-ils offert ? », « Ils m’ont fait le cadeau de leur présence. Vivement Noël prochain ! Que je leur serre la main ».

A lire absolument pour la beauté des dessins expressifs de Dedieu, un des tous grands auteurs-illustrateurs jeunesse.

A partir de 6 ans.

Noël étant toujours magique, belles découvertes et bonne lecture partagée par les petits et les grands!