Santé et bien-être … La réflexologie plantaire

À travers les âges et quelles que soient les civilisations, le pied est défini comme un miroir du corps humain.

La réflexologie prétend agir de « façon réflexe », donc inconsciente et non mesurée, sur les organes et les fonctions de notre organisme tout entier.
Dans les civilisations anciennes, de nombreux peuples faisaient usage de la réflexologie pour se soigner.

Le principe de base de la réflexologie plantaire est simple : notre corps est parcouru de « lignes » énergétiques qui relient nos organes et les fonctions de notre organisme aux extrémités du corps humain (pieds)
Stimuler ces parties de notre morphologie serait source d’apaisement, renforcerait les défenses naturelles, aiderait à la guérison et permettrait de débloquer les « nœuds » énergétiques qui nous rendent malades.

317812624_1-massage-de-reflexologie-plantaire
La réflexologie fait partie de la famille des médecines dites « douces ».
Véritable école du bien-être, la réflexologie offre à ceux qui la pratiquent, des moments de détente et de conscience de soi très appréciables.
La vie quotidienne est stressante, nous demande d’aller toujours plus vite au mépris de notre confort : prendre le temps de s’occuper de soi, tout en accomplissant des gestes précis et fermes, demande une bonne dose de concentration.

Contre-indications

  • Éviter de masser les personnes qui viennent de manger sauf si c’est un repas léger.
  • Éviter de masser les femmes enceintes pendant les premiers mois de gestation s’il s’agit d’une grossesse à risque.
  • Attention aux chevilles enflées ou avec des problèmes traumatiques (entorse, ecchymose, foulure…).
  • Attention aux personnes ayant des varices, des ulcères.
  • Attention en cas de maladies cardio-vasculaires, de colites néphrétiques. Ne pas masser si thrombose et phlébite.
  • En cas de diabète : juste être prudent.
  • Le massage ne doit  pas dépasser 45 minutes (si la personne est nerveuse, le traitement sera raccourci).
  • Pas de massage sur un enfant ou une personne âgée.
  • Pas de massage sur un sujet affaibli par une maladie grave ou suivant une thérapie intensive.
  • Pas de massage si la personne est agitée, inquiète, intimidée : la préparer, lui expliquer le déroulement, lui asssurer une confiance mutuelle.
Les effets secondaires
Comme lors de tout traitement, certains effets secondaires peuvent se rencontrer au cours du traitement et même après.
Ils sont en général sans gravité. La plupart du temps, ils sont le signe d’une bonne réaction de l’organisme au massage.
Les plus courants sont :
  • Une envie d’uriner, avec souvent des urines très odorantes.
  • Une envie d’aller à selle.
  • Une transpiration importante.
  • Une sensation de chaleur ou de froid intense.
  • Des frissons.
  • Un sentiment d’inconfort.
  • Quelques fois, une exagération des symptômes ayant motivé la consultation sur une période  de 24h. Il est conseillé de demander à votre client(e) de boire beaucoup d’eau pendant ces 24h.
Comment se déroule une séance?
La personne est accueillie par le « praticien » réflexologue et est prise en charge immédiatement.
foot-baths-1084287_1280Elle sera installée sur une chaise et ses pieds tremperont dans un bassin d’eau chaude avec quelques gouttes d’huiles essentielles favorables à la détente.
Pendant ce temps, le (la) réflexologue l’interroge (coordonnées personnelles et celles de son médecin traitant) et s’enquiert de ses douleurs. Il (elle) collecte plusieurs informations afin de les intégrer dans la fiche « client(e) » et pour travailler, ensuite, les zones adéquates.
La pièce doit être chaude, calme, l’éclairage tamisé. La diffusion d’une musique douce amenant à la détente est fortement conseillée .
Le (la) patient(e) sera invitée à boire, soit un verre d’eau ou une tisane afin de drainer les toxines. Le téléphone et le GSM devront être débranchés.
Ensuite, après le trempage, le (la) réflexologue séchera les pieds de la personne et l’invitera à s’installer sur une table de massage  avec un essuie sous elle, en ayant pris soin de lui demander de découvrir ses jambes (il est conseillé de porter un short).
Le (l)a client(e) se débarrassera de ses bijoux, enlèvera sa ceinture et ouvrira un peu son col afin que l’énergie circule mieux, et ce, avant de s’ allonger sur le dos les bras le long du corps, les pieds légèrement écartés. Un coussin sera placé sous les genoux, une couverture légère sur le corps ainsi qu’un chausson ou un essuie sur le pied  pour le garder au chaud.
essential-oils-3084952_960_720Le (la) réflexologue se frictionnera les mains, exemptes de bijoux, afin de les réchauffer et prendra place sur un tabouret. Sa voix sera douce, rassurante. Le massage se fera avec un mélange d’huile végétale et d’huiles essentielles correspondant aux informations recueillies.
music-3327192_1280
La séance débutera par la diffusion d’une musique très douce et par un massage global des jambes afin d’amener la personne à se détendre en lui demandant de se concentrer sur sa respiration, en inspirant et en expirant. Une certaine barrière s’établira entre le (la) réflexologue et le (la) patiente.
Ensuite, le (la) réflexologue pratiquera une détection rapide des zones du pied pour déceler les éventuels « nœuds » et indiquera sur sa fiche les endroits où il sera nécessaire de s’attarder pour libérer la circulation.
Il (elle) procédera par la suite à des pressions sous la plante des pieds en commençant par le pied droit et puis le pied gauche.
Trois systèmes seront obligatoirement traités : urinaire, nerveux et lymphatique.
Ensuite, les autres systèmes : respiratoire, locomoteur, digestif, reproducteur, cardio-vasculaire, sensoriel et endocrinien le seront en fonction des informations récoltées par le (la) réflexologue.
Une fois le massage des organes terminé, la personne restera allongée quelques minutes pendant que le (la) réflexologue se lave les bras à l’eau froide pour éliminer les énergies négatives éventuellement captées (stress, fatigue, tristesse, etc.)
water-25169_1280
Ensuite, le (la) patient(e) doit confier son ressenti, ses impressions sur le déroulement de la séance. Il lui est conseillé de ne pas reprendre trop vite ses occupations, ainsi que de boire beaucoup d’eau pendant les prochaines 24 h.

Article rédigé avec le concours de N. Hassaini. Merci à elle !