Connaissez-vous … le monde des champignons?

Ce monde est très vaste. Les champignons sont aujourd’hui classés dans un règne vivant entre les animaux et les  plantes.

À titre indicatif, voici quelques « utilités » des champignons :

  • Dans la nature : ils décomposent la matière organique.
  • Chez l’homme : ils jouent un rôle important au niveau de la flore intestinale.

Ils ont aussi joué un rôle dans l’évolution humaine :

 

  • Le feu fut possible grâce à la poudre de l‘Amadou.
  • Le pain, le yaourt, le vinaigre, le vin, la bière sont des résultats de fermentation où interviennent les champignons.
  • La pénicilline vient d’un champignon,
  • De même que l’antabuse qui aide à la désintoxication alcoolique.

 

Parfois, ils sont responsables de dégâts :

  • Aux habitations : la mérule.
  • Aux arbres : l’armillaire.
  • Aux routes dont ils peuvent soulever le revêtement routier : le coprin.

mushroom-911942_1920

Pourquoi manger des champignons?

Ce sont des aliments riches en vitamines B, phosphore, en principes actifs contre l’anémie. De plus, il sont inhibiteurs du cholestérol, régulateurs du cœur et du foie, et certains sont des antibiotiques. Certains études japonaises les donneraient anti-cancérigènes. Ils sont généralement plus digestes cuits que crus.

Dangers de la cueillette

mushrooms-1015460_1920Pour se lancer dans la cueillette des champignons sauvages, il faut se former auprès de mycologues avertis car il existe en Belgique +/- 1500 espèces or :

  • En prairie, tous les champignons ne sont pas comestibles, on peut trouver des champignons à chapeau blanc qui peuvent être mortels.
  • Il n’y a aucun “truc” pour établir l’absence de toxicité, la seule façon est de les identifier ou de demander l’avis d’un mycologue.
  • Les pharmaciens, en général, ne sont pas des mycologues.
  • Il n’existe aucun remède quand on a ingéré un des champignons mortels.
  • Il n’y a aucun danger à toucher un champignon même mortel.
  • Pendant une récolte, il ne faut jamais mélanger des champignons connus comestibles et des champignons que l’on ne connaît pas.
  • Ce n’est pas parce que un champignon est comestible dans une région (Ardennes Belges) qu’il est comestible dans une autre région (Ukraine, p.ex). Des conditions locales peuvent influencer la comestibilité.
  • Ne pas se baser sur des photos car c’est trompeur. A moins qu’il y ait une représentation du champignon à plusieurs stades, le mieux étant des dessins ou des aquarelles. L’idéal est d’apprendre à les connaître.

Origine et avenir  de la culture.

mushrooms-454172_1920

Étant donné ce qui précède, l’homme s’est mis à les cultiver.

mushroom-3286258_1920En Europe, les couches à melons des rois de France ont permis de cultiver dès le XVIè siècle le champignon de couche. Il est «descendu » dans les anciennes galeries des carrières de chaux sous Paris = champignon de Paris.

 

 

 

Au Japon, depuis des millénaires, on cultive le Shii-Také (ou Lentin du chêne) sur souches de chêne = champignon de souche.

mushrooms-1167181_1280

Jusque dans les années 6O, c’étaient les 2 seules cultures. Avec l’évolution de la biologie, on a commencé à utiliser d’autres substrats comme le ballot de paille = champignon de paille

On a aussi trouvé comment cultiver d’autres variétés (aujourd’hui +/- 20)

Pour aller plus loin : quelques pages en ligne consacrées aux champignons

Guide des champignons

Mémento des champignons

Guide en ligne des champignons

Si les balades à la découverte des champignons vous intéressent, regardez sur la page de la Province de Hainaut dédiée à ce sujet. Natecom, asbl qui initie à la nature et à l’environnement, comme son slogan l’explique, organise aussi des balades aux champignons. Belle  découverte !