Quelques pas et vous y êtes … le parc de Mariemont

C’est l’été, je ne vous apprends rien, mais c’est peut-être en cette période qu’il est bon de se rafraîchir, le corps et pourquoi pas aussi l’esprit.

Le parc de Mariemont, par exemple, est connu mais aussi parfois méconnu. Il y reste tant de choses à découvrir ! Là, on peut rencontrer beaucoup de satisfactions, visuelles, olfactives… et même spirituelles !

En se promenant, dans ce splendide parc à l’anglaise, on bénéficie d’un décor naturel grandiose, de paysages bien agencés semés çà et là d’œuvres d’art rassemblées avec passion par Raoul Warocqué.

C’est l’occasion de rencontrer Les Bourgeois de Calais du célèbre Auguste Rodin, Le Semeur de Constantin Meunier, La source ou encore Le Triomphe de la Femme, deux  sculptures de Jef Lambeaux…

 

 

Sans oublier bien sûr Le Grand Bouddha (Daibutsu) un bronze japonais monumental, commandé par Raoul Warocqué lors de son voyage en Extrême Orient en 1910. Assis sur un trône de lotus, nimbé d’une large auréole, le Bouddha Amida unit ses deux mains en un « sceau » de méditation.

Il est maintenant protégé des pluies et des vents par une structure sobre en acier Corten, qui s’intègre parfaitement dans la végétation du parc.

Mariemont moi-043

Il y a aussi des sculptures en pierre, entre autre La Fontaine des Douze Lions, elle est un peu cachée mais en y regardant de plus près, on remarque que c’est une réplique de la Fontaine aux lions de l’Alhambra de Grenade…

Mariemont moi-032

Des petits plans d’eau reflètent une variété de canards et d’oies (ne leur donnez surtout pas du pain, ils pourraient en mourir, le pain moisit dans l’eau et développe des algues et des bactéries nuisibles).

 

Le parc est répertorié comme réserve naturelle et réserve d’oiseaux.

C’est également un des plus beaux arboretums de Wallonie, une multitude d’arbres parfois plus que centenaires résistent au temps qui passe.

Ce qui ne gâche rien, ils sont étiquetés, ce qui nous permet de répondre facilement à un questionnement personnel ou aux enfants parfois plus curieux que nous !

 

 

Hêtres pourpres, tulipiers de Virginie, érable sycomore, une collection complète de cèdres, marronniers ou châtaigniers, séquoias géants, de très beaux ginkgos biloba, l’arbre aux écus d’or en automne… et un des plus grands pommiers du fleuve Amour (Sibérie). Au  printemps, les massifs d’azalées et de rhododendrons vous éblouiront de leurs couleurs vives et chatoyantes.

Plus de mille variétés d’arbres se retrouvent ici, et, si un arbre disparaît, malade ou trop vieux, il est systématiquement remplacé.

On peut voir aussi des serres dans lesquelles une collection d’orchidées de toute beauté était cultivée au XIXe siècle. En accédant à la terrasse qui précède ce jardin d’hiver, on peut admirer un portail qui est un chef-d’œuvre de ferronnerie provenant du château de La Roche à Suarlée, et, sur cette terrasse, se trouve un vase en marbre blanc de Godefroid Devresse, sculpté d’une bacchanale en bas-relief.

 

Les plus courageux qui cherchent dans tous les recoins du parc, feront encore de nombreuses autres découvertes.

Les ruines du château construit au 18ème siècle  par  Charles de Lorraine sont toujours visibles parmi la verdure.

Mariemont moi-051

 

Le mausolée de la famille Warocqué est situé face à une belle roseraie. Exceptionnellement, cette chapelle funéraire sera accessible au public dans le cadre des Journées du Patrimoine, le dimanche 9 septembre 2018 à 10h30 ou à 14h30 ( Corps de bronze, tombe de marbre – durée 1h30) et ce, uniquement sur réservation au 064/27.37.00.Mariemont moi-070

Le musée est tout aussi intéressant mais ça, c’est une autre histoire qui vous sera contée par « moins beau temps ».

Bref, visiter Mariemont vaut vraiment le détour pour se plonger dans les vestiges de notre passé, ainsi que dans un cadre naturel de toute beauté.

Le Centre régional d’initiation à l’environnement de Mariemont, le CRIE, installé dans le parc, organise des activités pédagogiques, des visites et constitue un point d’information pour les visiteurs.

Pour en savoir plus : tel. 064/23 80 10, fax  064/23 80 19.

E-mail : secretariat@crie-mariemont.be. Site internet : www.crie-mariemont.be.