Ça se passe près de chez vous … Au temps de Galien

 

La santé est le meilleur des biens (Galien)

Première exposition consacrée à la vie et la carrière de ce médecin, écrivain, mais aussi pharmacien .

Galien était un médecin grec de l’Antiquité qui exerçait à Pergame (actuelle Turquie) ainsi qu’à Rome, où il soignait les hommes, les gladiateurs mais aussi les empereurs, notamment Septime Sévère et Marc Aurèle pour lequel il préparait l’antidote appelée Thériaque, potion indispensable si l’on possédait quelque pouvoir et espérait  vivre un peu plus longtemps.

Aucune formation médicale n’était alors proposée . Pour devenir médecin, il fallait donc suivre les théories et la pratique de maîtres reconnus comme Hippocrate.

De nombreuses prescriptions médicales sont exposées ainsi que des instruments de bronze, verre ou terre cuite servant à examiner, soigner ou opérer les patients. Du matériel funéraire, des urnes, des masques en ardoise, fer, argent ou plomb se disputent la vedette aux côtés des bustes d’empereurs et à proximité d’une citation du serment d’Hippocrate.

le-fouineur-présence-de-galien-2

 

Homme de lettres, Galien est aussi l’auteur de nombreux traités de médecine « Mustio » et d’innombrables écrits relatant ses découvertes (par exemple il a été le premier à dire que c’est du sang et non de l’air qui circule dans nos veines) ou encore la démonstration que l’urine est produite par les reins.

 

Galien_coeur_cerveau_oeil

 

Des trésors comme le Dictionnaire historique de la médecine datant de 1778, l’Histoire des plantes de 1557 ou encore une note manuscrite de Pasteur datant de 1886 sont autant de sources d’émerveillement.

Notre parcours nous mène ensuite vers le troisième domaine de prédilection de ce grand homme : la pharmacie. L’exercice physique, une alimentation saine et un mode de vie adéquat étaient déjà décrits comme les bases nécessaires à une bonne santé. Tiens, tiens, deux siècles plus tard, il en est toujours de même…. Et donc, la relation est établie entre alimentation trop copieuse ou arrosée et goutte ou obésité.

Galien va réunir et classer tout le savoir pharmacologique connu à cette époque et fabriquer lui-même remèdes à base de matières végétales, animales et minérales. En témoignent la vaisselle et  instruments dans lesquels étaient préparées les potions , les pots à pharmacie mais aussi les  vases à Thériaque….

Terminons la visite par le jardin de Galien : petits bacs situés à la sortie du Musée se composant de laurier, molène, hellébore, chélidoine ou autre pulmonaire, armoise ……

IMG_0894

 

Diverses activités autour de l’exposition sont proposées jusqu’au 2 décembre.
N’hésitez pas à consulter le site du Musée Royal de Mariemont.

http://www.musee-maAriemont.be/index.php?id=16251

 

Infos pratiques

Dates : du 26 mai au 2 décembre

Adresse : 100 Chaussée de Mariemont – 7140 Morlanwelz, Belgique

Horaires : Musée ouvert tous les jours sauf les lundis non fériés de 10h à 18h (avril – septembre) et de 10h à 17h (octobre – mars). Fermé le 1er janvier et le 25 décembre.