Pour aller plus loin …

Le cycle de conférences sur le numérique et la citoyenneté est terminé, mais la réflexion reste vive. Voici quelques ouvrages pour approfondir le sujet …

carr-bibliog.jpg

  • Internet rend-il bête ? Réapprendre à lire et à penser dans un monde fragmenté de Nicholas Carr. Robert Laffont, 2011. 312 p.

Se basant sur l’adage de Mc Luhan, « Le média, c’est le message » (Pour comprendre les médias. Les prolongements technologiques de l’homme, 1964), Nicholas Carr met en garde le lecteur sur l’impact  des nouvelles technologies dans le quotidien en pointant les gains que ces technologies apportent au jour le jour, mais aussi les pertes, qu’il nomme ‘engourdissement’. Nous perdrions un peu plus le contact avec le monde et notre intelligence s’en trouve affectée (par exemple, l’orthographe : grâce au correcteur automatique, nous nous fions totalement à lui et nous nous relisons peu, voire nous déléguons l’écriture aux machines). L’ouvrage, fort accessible, est riche en chapitres sur l’histoire de l’ordinateur et des techniques avec comme avantage un langage très clair (Nicholas Carr est un journaliste qui tient un blog « Rough type » où il observe le monde du numérique).

 

kyrou-bibliog

  • Révolutions du net : ces anonymes qui changent le monde d’Ariel Kirou. Inculte, 2012. 141 p.

L’auteur donne sa réflexion sur le monde des réseaux sociaux. Selon lui, il y a une confrontation entre les tenants d’un ancien monde, capitalistes, attachés au concept de la propriété privée (ex : ACTA) et les tenants d’un nouveau monde, tendance anarchiste, avec un nouvel esprit de la propriété (copyleft et consort). Le livre très optimiste sur le mouvement des Anonymous donne des hypothèses intéressantes sur notre futur numérique.

 

dugain-bibliog.jpg

 

  • L’ homme nu : la dictature invisible du numérique de Marc Dugain et Christophe Labbé. Robert Laffont, 2016. 196 p.

Cet ouvrage est des trois celui qui est le plus pessimiste. Les auteurs dénoncent les GAFA (Google, Appel, Facebook et Amazon) du fait de leur volonté de nous traquer sur les réseaux sociaux non seulement à des fins commerciales mais aussi dans un esprit de domination. L’ouvrage est une mise en garde d’un nouveau meilleur des mondes qui se profile où, comme dans le livre d’ Aldoux Huxley , la dictature se cache sous une apparence bienveillante.

Ces trois ouvrages sont disponibles à la Bibliothèque de Morlanwelz, mais aussi dans toute bonne bibliothèque de votre région.

Et voici un document .pdf reprenant nos ouvrages sur le sujet. Bonne lecture !

S36C-918031711360

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s